Accueil » Développement » PHP

Sommaire
  1. PHP c'est quoi ?
  2. Le PHP pour quoi faire ?
  3. Commencer avec PHP
    1. L'instruction echo
    2. Les commentaires PHP
    3. Les inclusions PHP
    4. Les variables PHP
      1. Les chaînes de caractères (string)
      2. Les nombres entiers (int)
      3. Les nombres décimaux (float)
      4. Les booléens (bool)
      5. Rien (NULL)
  4. La concaténation
  5. Les opérations mathématiques de base
  6. Les conditions
    1. L'instruction conditionnelle if()
    2. La clause else
    3. L'instruction elseif()
    4. L'instruction switch()
    5. Conditions multiples (bientôt disponible)
  7. Aller plus loin

Le PHP c'est quoi ?

PHP (Hypertext Preprocessor) est un langage de programmation compilé à la volée exécuté côté serveur.

La principale force de PHP, outre sa licence libre (GNU GPL) et sa gratuité, est la communauté de développeurs toujours plus grande, partageant des milliers de codes.

La version actuelle de PHP est la version 7.

Télécharger PHP

Le PHP pour quoi faire ?

PHP est donc utilisé principalement en tant que langage de script côté serveur. Le rôle du serveur est d'interpréter PHP pour générer du code qui sera ensuite lu par un navigateur.

PHP est capable de traiter de nombreux formats relatifs au web tels que : JPEG, GIF, PNG, SVG, PDF... Généralement installé sur un serveur Apache, PHP peut également être installé sur d'autres serveurs HTTP.

Libre et gratuit, PHP permet de rendre un site dynamique. Avec ce langage, il vous sera facile de créer des formulaires de contact, des espaces membres, des forums, des parties commentaires, des newsletters... Autrement dit, tout ce qui va permettre à vos visiteurs de participer à la vie de votre site.

Si vous souhaitez installer un framework PHP, je vous recommande : Laravel (basé sur Symphony). Vous pouvez directement opter pour Symfony.

Si vous hésitez entre Lavarel et Symphony, regardez ce comparatif.

Il existe également le framework CakePHP ou encore Zend.

Alternatives à PHP

- Ruby on Rails est un framework web open source basé sur le langage Ruby qui permet de créer des applications web très puissantes.

- Django est un framework web open source écrit en langage Python.

- ASP.NET : dévéloppé par Microsoft. Il s'agit d'un framework Web open source pour la création d'applications et de services Web modernes.

- Java est un langage de programmation, évolué et orienté objet dont la syntaxe est proche du langage C.

Commencer avec PHP

Pour écrire du code PHP, il faut nécessairement ouvrir une balise, puis la refermer :


<?php
?> 

Prenez bien soin d'adopter cette syntaxe. Dans la mesure du possible, évitez les balises courtes du genre : <? ?> ou encore <?= ?>.


L'instruction echo

Tout langage de programmation contient des instructions. On en écrit une par ligne en général, et elles se terminent toutes par un point-virgule. Une instruction commande à l'ordinateur d'effectuer une action précise.


<?php
echo "Utilisation de l'instruction echo";
?> 

Résultat ci-dessous :

Utilisation de l'instruction echo

NB : Le point-virgule signifie la fin de l'instruction. Il est possible d'ajouter des balises HTML comme c'est le cas de l'exemple (le texte est vert).

Si vous souhaitez afficher du texte entre guillemets, il vous faudra ajouter un antislash.


<?php
echo "Texte avec \"guillemets\" en PHP."; 
?> 

Résultat ci-dessous :

Texte avec "guillemets" en PHP.


Les commentaires PHP

On note deux types de commentaires : monolignes et multilignes. Ils sont importants dans le sens où ils pourront vous aider à vous repérer dans votre code ou être utiles à d'autres qui pourrait mieux lire et comprendre votre code.


<?php
// Mon commentaire monoligne en début de ligne
echo "Exemple commentaire monoligne.";
echo "Exemple commentaire monoligne."; // Mon commentaire monoligne en fin de ligne
?>

<?php
/* Mon commentaire multiligne
Je peux donc écrire sur plusieurs lignes
Si j'en ai envie*/
echo "Exemple commentaire multiligne.";
?>


Les inclusions PHP

Imaginons que l'on souhaite créer un site web de plusieurs centaines de pages avec le même menu de ce style :


<ul>
<li><a href="#">Rubrique1</a></li>
<li><a href="#">Rubrique2</a></li>
<li><a href="#">Rubrique3</a></li>
<li><a href="#">Rubrique4</a></li>
</ul>

Pour éviter un fastidieux copier-coller, on créé une inclusion PHP. Cela aura pour effet de répéter le menu sur toutes les pages. Gain de temps assuré ! Bien entendu, vous pouvez faire de même avec n'importe quelle autre partie de votre site qui se répète (comme l'entête ou le pied de page).


<?php include("mon_menu.php"); ?>


Les variables PHP

La variable PHP est une information stockée en mémoire de façon temporaire et qui a donc une durée de vie limitée.

De fait, la variable n'existera que pendant la génération en cours de la page. Une fois cette dernière générée, la ou les variables seront supprimées de la mémoire.

La variable commence toujours par la symbole ($) (dollar) et suivi du signe = (égal) puis de la valeur de la variable. On ne met pas de guillemets autour d'une variable.

Elle est constituée de deux éléments :

- Le nom : il faut donner un nom à votre variable pour que celle-ci soit reconnue.

- La valeur : il s'agit de l'information relative à la variable.


<?php
$nom_variable = "valeur";
?>

On affiche une variable avec l'instruction echo (vu plus haut).


<?php
$nom_variable = "Ma valeur est bien affichée à l'écran";
echo $nom_variable;//on met la même variable
?>  

Le résultat :

Ma valeur est bien affichée à l'écran
Les variables : type string (chaîne de caractères) :

Ce type permet de stocker du texte. Pour cela, vous devez entourer votre texte de guillemets ou avec des apostrophes. N'oubliez pas, comme vu plus haut, au risque d'une erreur (Parse error), l'antislash si vous ajouter des guillemets ou apostrophes à l'intérieur de la valeur.


<?php
$nom_variable = "valeur";
$nom_variable = 'valeur';
?>    

Les variables : type int (nombre entier)

Ce type permet de renseigner un nombre comme dans l'exemple ci-dessous :


<?php
$visiteurs_enligne = 150;
?>

Plus d'infos sur les nombres entiers en PHP

Les variables : type float (nombre décimal)

Les nombres décimaux, (ou nombres à virgule flottante) peuvent être utilisés avec la syntaxe suivante :


<?php
$nom_variable = 1.5;// on met non pas une virgule mais un point
?>

Les variables : type bool (booléen)

Ce type permet de définir si une variable vaut vraie (true) ou fausse (false)


<?php
$nom_variable_1 = true;
$nom_variable_2 = false;
?>  

Les variables : Rien (NULL)

Cette variable est utile lorsqu'il s'agit de renseigner si celle-ci ne contient rien, tout du moins pour le moment.


<?php
$nom_variable = NULL;// peut s'écrire en minuscule (null)
?>


La concaténation

La concaténation permet l'assemblage du texte et des variables.


<?php
$pseudo="Pierre";
echo "Bonjour" .$pseudo. "Bienvenue sur le site !";
?>

//Peut s'écrire également avec des apostrophes pour plus de lisibilité :
<?php
$pseudo='Pierre';
echo 'Bonjour' .$pseudo. 'Bienvenue sur le site !';
?>

Résultat :

Bonjour Pierre Bienvenue sur le site !
Les opérations mathématiques de base

Nous évoquerons ici des opérations de base telles que les additions, les soustractions, les multiplications et les divisions.

On parle d'opérateurs arithmétiques pour évoquer les symboles qui permettent les opérations :

Opérateur Opération
- Négation
+ Addition
* Multiplication
- Soustraction
/ Division
% Modulo

<?php
$nom_variable = 3 + 2; // addition : la valeur vaut 5
$nom_variable = 3 - 1; // soustraction : la valeur vaut 2
$nom_variable = 2 * 4; // multiplication : la valeur vaut 8
$nom_variable = 8 / 2; // division : la valeur vaut 4


// Un exemple de plusieurs opérations
$nom_variable = (2 + 4) * 2; // la valeur vaut 12
?> 

// Un exemple avec plusieurs variables :
 
<?php
$mon_nombre = 5;
$mon_calcul = ($mon_nombre + 10) * $mon_nombre; // $resultat prend la valeur 75
?>

Résultat de l'opération avec plusieurs variables :

75 ou (5+10) x 5 = 75

Un point sur le modulo :

Le modulo permet de récupérer le reste d’une division entière. Pour effectuer un modulo en php on va utiliser le symbole % (comme vu dans le tableau plus haut).

Par exemple :


<?php
$nombre = 10 % 5; // $nombre prend la valeur 0 car la division tombe juste
$nombre = 10 % 3; // $nombre prend la valeur 1 car il reste 1
?>


Les conditions PHP

Les conditions permettent d'afficher différentes informations selon les données renseignées.

Il existe quatre constructions conditionnelles en langage PHP :

  1. if (équivaut à si en français)
  2. else (équivaut à sinon en français)
  3. elseif (équivaut à ou si en français)
  4. switch (équivaut à au cas où en français)

Qui dit constructions conditionnelles, dit utilisation de symboles (appelés opérateurs de comparaison) :

Symboles Définition
=== Identique
== égal à
> supérieur à
< inférieur à
>= supérieur ou égal à
<= inférieur ou égal à
<> différent
!= différent
!== différent
<=> Opérateur combiné*
?? Opérateur d'union nul*

*Nouveaux opérateurs apparus depuis la version 7.0.

Prenez connaissance des nouvelles fonctionnalités de la dernière version PHP.

-L'instruction conditionnelle if() :

Cette instruction permet d'exécuter un bloc d'instructions dans la mesure où l'expression équivaut à vraie (TRUE).

Elle s'écrit de la manière suivante :


<?php
if (expression)
{
ici votre bloc d'instructions
}
?>

Un exemple avec l'examen du code de la route. Pour l'obtenir (comme vous le savez) il faut faire 5 fautes au maximum.


<?php
$examen = 6;
 
// On teste la valeur de la variable 
if($examen >= 5)
{
echo 'Vous avez échoué à votre examen.';
}
?>

Résultat :

Vous avez échoué à votre examen.

Ce n'est pas grave. Vous pourrez retenter votre chance plus tard.

La clause else

La clause else (traduire par sinon), ajoutée après l'accolade fermante du bloc if(), permet de définir une série d'instructions qui seront exécutées si l'expression testée est fausse (renvoie FALSE).


<?php
$age = 18;
if ($age >= 18)
{
echo "Bienvenue sur notre site";// si supérieur ou égal à 18 ans, ok on entre sur le site
}
else
{
echo "Le contenu de ce site est à destination d'un public majeur.";// sinon accès refusé pour les moins de 18 ans
}
?>

Ci-dessous on indique dans la condition que l'âge est inférieur à 18 ans. C'est là qu'intervient la clause else qui retourne la phrase suivante via l'instruction echo :

Le contenu de ce site est à destination d'un public majeur.


-L'instruction elseif()

Cette instruction succède l'instruction if().

Là où la déclaration if ... else ne permet de tester qu'une condition, la déclaration if ... elseif ... else permet quant à elle d'empiler une série d'instructions, évitant ainsi d'avoir à imbriquer des instructions if().


<?php
$ma_variable = 'Monsieur';
if($ma_variable == 'Madame')
{
echo 'Bonjour Madame';
} 
elseif($ma_variable == 'Monsieur')
{
echo 'Bonjour Monsieur';
}
else 
{
echo 'Bonjour';
}
?>       

Résultat :

Bonjour Monsieur

On a dans un premier temps vérifié si la variable était égale à la valeur "Madame" qui a été retournée à FALSE. Puis, vient la vérification de l'instruction elseif().

La variable est égale à la valeur "Monsieur" qui retourne donc via l'instruction echo le message : "Bonjour Monsieur".


-L'instruction switch()

Cette instruction est une alternative à la déclaration if ... elseif ... else ou aux imbrications (vus précédemment). Elle permet de tester toutes les valeurs possibles que peut prendre une variable. Elle évite surtout de déclarer une longue pile d'instructions if... else if.

Attention toutefois, l'instruction switch() ne gère que l'égalité (inutile donc de mettre le symbole égal). Par contre, vous ne pouvez pas utiliser les autres opérateurs de comparaison.

En appliquant cette instruction, nous aurons besoin de créer des cas (case) pour chaque scénario. Nous aurons aussi besoin de l’instruction break.

Celle-ci permet d'interrompre l’exécution de l'instruction lorsque la valeur de la variable est rencontrée. En l'absence de break, l'exécution de l'instruction switch continuera.

Il est important de noter que l'instruction switch exécute chacune des clauses dans l'ordre.

Un exemple ci-dessous :


<?php
$produit = "Produit4";

switch($produit)
{
 case 'Produit1':
  echo'Produit 1 sélectionné';
  break;

 case 'Produit2':
  echo'Produit 2 sélectionné';
  break;

 case 'Produit3':
  echo'Produit 3 sélectionné';
  break;

 case 'Produit4':
  echo'<p class="gras">Produit 4 sélectionné</p>';
  break;

 default :
  echo 'Vous n\'avez selectionné aucun produit' ;
  break;
}
?>

Produit 4 sélectionné

Le mot-clé default est en quelque sorte l'équivalent de la clause else. C'est le message qu'on affiche au cas où la valeur définie dans notre variable n'a pas été trouvée.


Aller plus loin

Les bases de PHP

Tutoriel : créer une base avec MYSQL

Cours PHP / MySQL

PHP pour débutant

lephpfacile.com